webmarketing

Les bases du web-marketing

On va désormais parler des réseaux sociaux payants. Pourquoi investir ? Parce qu’il va falloir mettre du carburant dans votre machine, c’est-à-dire développer votre CA. Et si vous êtes une DNVB : Digital Native Vertical Brand ou plus simplement une marque 100% en ligne, vous allez avoir besoin d’aller plus loin que les réseaux sociaux dont nous avons parlé dans l’épisode 4.

✎ Articles à lire sur les DNVB :

→ Les Echos : http://bit.ly/2N0vxiZ 

→ L’Usine Nouvelle : http://bit.ly/2ufiItz 

1- Le site web

C’est votre point de départ, votre première vitrine. Faites simple, pratique et efficace, que vous pourrez modifier vous-même et essayer de le faire avec vos mains. Par exemple, réveillez le geek qui est en vous avec  Prestashop et Shopify qui sont très pratiques. Pour un premier site, prévoyez entre 1000 et 2000 euros. 

  • Comprendre ce qui se passe sur votre site : comment les gens naviguent sur votre site ? Utilisez Google Analytics. Vous allez pouvoir y passer des heures, c’est une mine d’informations qui vous permettra d’optimiser tout ce qui doit l’être sur votre site. 
  • Le plan de taggage : votre plan de taggage va repérer ce qui rapporte du trafic sur votre site. En marketing, le test and learn est primordial, testez, apprenez ce qui a fonctionné ou non, modifiez, recommencez… 
  • Le ROI : le retour sur investissement. Combien est-ce que chaque euro dépensé en marketing ramène en CA ? Essayez d’avoir un ratio de 2, je dépense 1 euro et j’en gagne 2. Dépensez de petits budgets au fur et à mesure sur les différents leviers pour faire progresser la marque.

2 – Les leviers d’acquisition

Comment trouver des clients et générer du trafic ? 

  • Facebook et Instagram où vous allez pouvoir raconter votre marque.
  • Google Adwords pour vous positionner sur des mots-clés
  • RTB – le real time bidding qui vous permet de faire apparaître votre pub sous forme de bannières sur des sites web marchands et non marchands. Vous avez un interlocuteur qui s’occupe de tout.
  • Le remarketing car un bon site marchand peut faire 3% de conversion. Le remarketing va parler aux 97% personnes qui sont venus sur votre site mais qui n’ont pas encore fait d’achat. 
  • Le mailing est un vieil outil mais toujours efficace auprès de vos potentiels clients.
  • Le partenariat média avec des formats qui sont en lien avec votre marque et qui pourront relayer votre contenu de manière qualitative.

Dans tous les cas, n’oubliez pas, votre contenu doit être de qualité !

3- Le CRM

Customer relationship management : vos clients et donc vos meilleurs ambassadeurs. Ils parleront de vous autour d’eux et participeront à la notoriété de votre marque. N’attendez pas le dernier moment pour mettre en place un CRM de qualité et fonctionnel. 

Avec tous ces conseils, vous allez pouvoir vous donner les moyens de grandir ! Ce qu’il faut maintenant, c’est se poser la question du budget.

#JyVaisMaisJaiPeur c’est également sur mon compte Instagram, tous les mercredis j’organise un Entrepreneur Live et je réponds directement aux questions que vous me posez. Rejoignez-moi.

Laisser un commentaire